Skip to main content
Category

Home

Prix européen – Le jury se réunit !

By Agenda, Home, PrixNo Comments

Avec le « Prix européen du jeune reporter », Reporters d’Espoirs encourage les jeunes francophones du monde entier à se faire acteurs de l’information, à pratiquer l’écriture en langue française, et à diffuser la connaissance d’initiatives constructives à l’échelle de l’Europe. Dédié aux 15-30 ans quels que soient leurs parcours et études, le Prix va soutenir 6 reportages écrits, couvrant des problèmes et des initiatives qui contribuent à une société européenne inspirante, solidaire et durable.

Découvrez le jury 2023 !

Le jury est cette année est composé de :

  • 8 journalistes et grands reporters : Christine Buhagiar de l’AFP, Eléonore Gay de France Télévisions, Jon Henley de The Guardian (UK), Alexia Kefalas correspondante du Figaro, du Point et de France 24 (Grèce), Paolo Levi correspondant de La Stampa et Ansa (Italie), Jean Quatremer de Libération, et deux indépendants, Solenn Cordroc’h et Olivier Weber ;
  • 3 dirigeantes et dirigeants de fondations : Etienne Pflimlin de la Fondation du Crédit Mutuel pour la lecture, Dorothée Merville de la Fondation Hippocrène, Christophe Leclerc de la Fondation Europe’s Media Lab ;
  • 2 experts et enseignants : Patrick d’Humières de CentraleSupelec et Nicole Gnesotto du CNAM et de l’Institut Jacques Delors.

Les 12 candidats en présélection pour leurs reportages

  • Emilie Andrieux (France), A l’université de Bordeaux, on sensibilise les étudiants sur la santé mentale
    À l’Université de Bordeaux, des étudiants deviennent secouristes en santé mentale. Mise en place depuis 2019, la formation aux Premiers secours en santé mentale (PSSM), sensibilise les élèves sur le sujet et leur apprend à repérer les signes de souffrances psychologiques pour venir en aide à leurs pairs.

  • Laura Bannier (France), De nos toits à nos assiettes
    Au Luxembourg comme dans l’ensemble des pays membres de l’Union européenne, tous les moyens sont bons pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de CO2. Au développement de l’électromobilité et à la sortie progressive du chauffage aux énergies fossiles viennent se greffer des initiatives plus innovantes, à l’instar de FRESH. Cette serre a été installée sur un toit, situé à quelques centaines de mètres de la gare de Bettembourg, au sud du pays.

  • Juliette Boffy (France), Aux armes démocratiques, citoyens !
    Entre fractures sociales, crises sanitaires ou énergétiques, conflits armés, montée du populisme et des extrémismes, l’Europe doit faire face depuis plusieurs décennies à un ébranlement certain de ses démocraties et une remise en question de leurs fondements. Les citoyens, faute d’alternatives, se soulèvent, fantasmant d’à nouveau faire entendre leurs voix auprès des gouvernements dont ils sont défiants. Alors, pour tenter d’inverser la tendance, des initiatives sont portées à l’échelle locale afin de permettre aux habitants de se réapproprier l’espace et le débat public, comme c’est le cas à Agen, en France, dans le Lotet-Garonne.

  • Thibaut Camboulives (France), L’art du faire-ensemble pour lutter contre le déclin démographique
    Le déclin démographique en zone rurale est souvent vécu comme une fatalité, malgré les tentatives répétées des pouvoirs publics pour endiguer ce fléau. L’agenda territorial 2030, feuille de route stratégique de l’Union Européenne en matière de cohésion territoriale, a fait de la lutte contre ce phénomène un enjeu majeur. Véritablement acculés, certains villages font néanmoins preuve d’une résilience insoupçonnée et représentent de formidables laboratoires d’expérimentations collectives. Arvieu, petite commune aveyronnaise de 800 âmes, en est un exemple probant. Ses habitants ont choisi de se mobiliser en adoptant un destin partagé. Leur mantra ? Se rassembler pour mieux créer.

  • Cristina Coellen (Autriche), Extraire la chaleur des eaux usées, une technique de chauffage durable à la conquête des villes européennes
    Face à l’urgence climatique, augmenter les sources d’énergie dites « vertes » est devenu impératif pour les villes européennes. En France, Autriche et en Allemagne, certaines cherchent la solution dans les égouts, qui représentent un potentiel considérable pour le chauffage – et même le refroidissement – des bâtiments.

  • Marie Dougnac (France), La construction en terre crue, armée face au béton ?
    Et si on recyclait la terre des chantiers pour construire des bâtiments plus sains à l’impact carbone modéré ? C’est l’idée de Cycle Terre, coopérative francilienne subventionnée par l’Union Européenne, dont le projet à la fois social et écologique autour de la construction en terre crue a vocation à s’exporter dans d’autres pays européens, déjà séduits par cette initiative d’économie circulaire.

  • Amélie Reichmuth (France), Danemark : grâce à Elderlearn, l’intégration devient un vecteur de lien social
    Rompre l’isolement en mettant en relation une personne âgée avec un immigré désireux d’améliorer sa maîtrise du danois : c’est la mission que s’est donnée l’entreprise sociale et solidaire Elderlearn (“Les aînés apprennent”, ndlr). Une idée qui pourrait faire des émules au-delà de la Scandinavie, dans un contexte post-Covid marqué par la dégradation de la santé mentale des Européens.

  • Marie Senécal et Zachariel Cossette-LeBlanc (Canada), La résilience à la grecque
    Las du laxisme des autorités européennes et grecques face aux défis de leur communauté, les citoyens de Molyvos mettent sur pied la Molyvos Tourism Association (MTA). Cette initiative locale a permis au village médiéval de l’île de Lesvos de développer une offre touristique durable et de se relever de la crise de la dette grecque, mais surtout des crises qui la suivront.

  • Edward Sfeir (Liban), Les biocités : solution aux problèmes d’aujourd’hui et de demain
    Entre le réchauffement climatique qui ravage ses forêts et la guerre en Ukraine qui la prive d’électricité, l’Europe s’engage à placer la nature et l’Homme au centre de l’environnement urbain.

  • Pierre Terraz (France), Morts sous X
    Des milliers de personnes meurent sans avoir été identifiées chaque année en France. Associations et collectifs enquêtent pour retracer leurs histoires et dénoncent des abus dans le traitement de ces défunts, mieux pris en charge ailleurs en Europe.

  • Fatou Toure (Sénégal), L’ONG Village Pilote, une lueur d’espoir pour les enfants des rues
    Implantée à Lac Rose, à 35 kilomètres dans le Nord-est de Dakar, Village Pilote est un centre d’accueil pour les enfants des rues au Sénégal. Depuis sa création en 1994, par le Français Loïc Treguy et le Sénégalais Chérif Ndiaye, l’ONG s’est donnée pour mission d’accompagner les enfants et les jeunes, en particulier les plus vulnérables, afin de les élever et les soutenir. Avec des antennes et des comités de soutien en Europe, plus précisément en France, en Belgique, au Luxembourg et en Suisse, l’association étend son action au-delà des frontières sénégalaises.

  • Sami Zaïbi (Suisse), Samsø et l’énergie renouvelable, l’utopie devenue réalité
    Entièrement autonome en énergies renouvelables, l’île danoise de Samsø mise non pas sur l’idéalisme, mais sur la gouvernance participative, la décentralisation et le bon sens économique. Visite d’un laboratoire inspirant alors que l’Europe craint pour son approvisionnement énergétique.

Ces 12 candidats ont été présélectionnés parmi 150 candidatures. 6 d’entre eux vont se partager la dotation de 10 000 euros en début d’année 2024, à l’occasion d’un événement célébrant les 20 ans de Reporters d’Espoirs.

Le Prix européen : la déclinaison européenne du Prix Reporters d’Espoirs créé en 2004

Le Prix Reporters d’Espoirs met à l’honneur depuis 2004 les journalistes, innovateurs des médias, et étudiants-futurs professionnels des médias, pour leurs sujets traités sous l’angle « problème + solution ». Il a distingué plus de 110 lauréats depuis sa création, et célèbre en 2023 sa 13e édition.

Le Prix a permis à des journalistes de défendre leur travail au sein de leur rédaction, de gagner en notoriété auprès du public, de maintenir ou développer leurs rubriques, de convaincre leur média de la pertinence du journalisme de solutions, etc.

Le Prix s’inscrit dans la mission de Reporters d’Espoirs « pour une info et des médias qui donnent envie d’agir ».

Il est organisé avec le soutien de la Fondation du Crédit Mutuel pour la lecture (grand mécène), de la Fondation Hippocrène, du CFC Droit de copie, et du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

« Le problème principal de l’Europe, c’est qu’elle se vend extrêmement mal » – Jon Henley, journaliste et correspondant au Guardian et membre du jury du Prix européen du jeune reporter

By Home, InterviewsNo Comments

Jon Henley œuvre au journal britannique The Guardian, pour lequel il a été correspondant dans plusieurs pays d’Europe au cours des trente dernières années. Membre du jury de notre Prix européen du jeune reporter en 2023, il aborde pour nous son parcours, sa vision de l’Europe et son expérience au sein de ce média indépendant.

Read More

11.11.2023 : RDV aux 24H de Libération – Cité de la Musique – Philharmonie de Paris

By Agenda, Home, Non classé, Sur la route du tourNo Comments

L’équipe de Reporters d’Espoirs est ravie de vous retrouver au Festival spécialement organisé pour le 50e anniversaire du journal Libération, le samedi 11 novembre 2023. Une journée entière pour dialoguer, rencontrer celles et ceux qui ont fait et font l’histoire de Libé, profiter de concerts et spectacles.

Nous avons en particulier le plaisir de vous retrouver de 10h30 à 11h30 pour une conférence sur le thème « Bonnes nouvelles : existe-t-il un journalisme de solutions ? ». L’occasion de revenir sur la coopération inédite de Libération et de Reporters d’Espoirs dès 2007 pour lancer le « Libé des solutions » qui a fait date dans l’histoire de ce nouveau journalisme et de son essaimage au cours des 15 dernières années.

Avec :

  • Fabrice Drouzy, rédacteur en chef adjoint du service Suppléments à Libération 
  • Maité Darnault, journaliste et correspondante à Lyon de Libération
  • Gilles Vanderpooten, directeur général Reporters d’Espoirs

Sont par ailleurs annoncés dans cette journée enthousiasmante : Isabelle Huppert, Cyril Dion, Aurélie Filippetti, Jean-Paul Gaultier, Serge July, Tania de Montaigne, Laurence Tubiana ou encore Anne Sinclair.

>Infos & réservations sur https://24h.liberation.fr

Dès 10 euros l’entrée pour bénéficier d’une journée entière de conférences et rencontres.

« Le journalisme de solutions est la preuve qu’il est possible de changer d’imaginaire » – Diane Lami et Théo Boyé, co-fondateurs de l’association Inspeer et « slow reporters »

By Home, InterviewsNo Comments

Co-fondateurs de leur association devenue média en ligne Inspeer, Diane et Théo sillonnent l’Europe et l’Amérique depuis deux ans à la rencontre d’« humains inspirants », en vélo et voilier. Tous deux anciens étudiants en école de commerce, ils cherchent aujourd’hui à inspirer des vocations en couvrant des « solutions d’avenir ».

Read More

« La structure coopérative se prête particulièrement au journalisme d’enquête » – Maxence Peigné, journaliste reporter à Investigate Europe et ancien lauréat du Prix Reporters d’Espoirs

By Home, InterviewsNo Comments

Maxence Peigné est journaliste-reporter au sein du média coopératif Investigate Europe, la principale rédaction d’enquête à l’échelle européenne. Lauréat du Prix Vidéo Reporters d’Espoirs en 2019, il a également été pigiste, journaliste freelance, écrivain-voyageur et correspondant pour nombre de médias avant de se tourner vers le journalisme d’investigation. Il aborde pour nous son parcours et son expérience au sein d’un média structuré en coopérative.

Read More

« J’ai beaucoup d’espoir en cette jeunesse qui s’engage » – Sylvia Amicone, membre du jury du Prix Reporters d’Espoirs de l’innovation sociale et journaliste présentatrice à LCI

By Home, InterviewsNo Comments

Sylvia Amicone est journaliste à LCI depuis 2002, et fut parmi les premières à populariser la notion d’économie sociale et solidaire dans les médias au début des années 2010. Lauréate du Prix Reporters d’Espoirs en 2014, elle s’est depuis spécialisée dans la couverture d’initiatives inspirantes à travers reportages, matinales et chroniques. Cette année membre du jury du Prix Reporters d’Espoirs de l’innovation sociale, elle raconte l’évolution de ce sujet dans les médias.

Read More

« Je ne voulais pas passer ma vie à parler de mort » – Charlotte Meyer, membre du jury du Prix Reporters d’Espoirs de l’innovation sociale et journaliste environnementale aux Échos

By Home, InterviewsNo Comments

Charlotte Meyer est journaliste environnementale aux Echos Planète et rédactrice en chef de son média indépendant Combat, pour lesquels elle réalise régulièrement des reportages sur l’économie sociale et solidaire. D’abord reporter sur plusieurs terrains de conflits au Moyen-Orient, expérience dont elle a tiré un livre intitulé La protection internationale des journalistes en mission professionnelle périlleuse – Enquête sur un défi impossible (éditions L’Harmattan), elle se tourne aujourd’hui vers le journalisme de solutions. En tant que membre la plus jeune du jury du Prix Reporters d’Espoirs de l’innovation sociale, elle évoque son parcours et sa pratique journalistique.

Read More

12/09/2023 . Salon Produrable : « Comment communiquer sur ses actions sans être accusé de greenwashing ? »

By Agenda, Home, Sur la route du tourNo Comments

Journaliste, communicant, dirigeant d’entreprise : 3 perspectives et retours d’expérience

Reporters d’Espoirs vous attend mardi 12 septembre au salon Produrable (Paris), « le rendez-vous phare des acteurs de l’économie durable », sur le stand de BPIFrance pour une conférence avec :

  • Pierre Girard, journaliste scientifique, animateur sur Arte (Roots, Scope), youtubeur (Tous Terriens)
  • Joséphine Copigneaux, directrice marketing de Werner & Mertz Professional
  • Benoit Desveaux, directeur général du groupe Hopscotch, membre de la Convention des Entreprises pour le Climat (CEC)
  • Gilles Vanderpooten, directeur de Reporters d’Espoirs, auteur (Imaginer le monde de demain, le rôle positif des médias, ed.Actes Sud)

« Entreprise à mission », « politique d’engagement », « responsabilité sociale de l’entreprise », « neutralité carbone »… : nouveau vocabulaire et nouvelles pratiques -attestés ou controversés-, se sont développés ces quinze dernières années pour répondre aux nouvelles attentes de la société, à l’initiative des entreprises et du législateur. A quelles conditions les discours des entreprises sont-ils crédibles ? Que leur conseillent les experts des relations presse et publiques ? Comment les perçoivent les citoyens ? Qu’en pensent les journalistes, et à quelles conditions sont-ils prêts à diffuser la connaissance de ces initiatives ? Comment choisir les actions sur lesquelles communiquer ou s’abstenir ?

Autant de questions que nous aborderons dans cette conférence qui croisera les regards de journalistes, d’un communiquant et d’une directrice marketing. Pour tâcher de vous donner des clés pour communiquer mieux, sans en faire trop, de la manière la plus sincère possible, afin d’être compris et entendu dans une époque de sur-communication et de défiance.

Un événement BPIFrance x Reporters d’Espoirs, l’ONG pionnière du journalisme constructif depuis 2004.

Où ? Salon Produrable, stand BPIFrance, Palais des Congrès de Paris, Porte Maillot. 
Quand ? Mardi 12 septembre de 15h à 16h15.

> Infos & inscription sur le site du salon Produrable (événement payant)

30.08.2023 RDV aux Universités d’été de l’économie de demain pour « Médias : les tout-puissants insoupçonnés de notre transition »

By Agenda, HomeNo Comments

Reporters d’Espoirs vous attend ce mercredi 30 août à la Cité International Universitaire de Paris pour les « UEED 2023 », une journée de débats, masterclass, regards croisés, soirée, ateliers sur l’économie à impact positif. Avec à 9h45 un débat sur le thème « Médias : les tout-puissants insoupçonnés de notre transition » avec Gilles Vanderpooten (Reporters d’Espoirs), Eva Morel (QuotaClimat), Florence Guemy (Bayard presse) et Guillaume Ledit (l’ADN).

Programme complet et inscription : https://www.ueed2023.com/fr

Replay . « Tourisme, planète, qui s’adapte ? » Notre ‘controverse’ aux Rencontres économiques d’Aix

By Home, InterviewsNo Comments

Le 8 juillet dernier, Reporters d’Espoirs participait aux Rencontres économiques d’Aix-en-Provence, sur un thème tout trouvé cette année : « Recréer l’espoir » ! A cette occasion, Christophe Agnus, vice-président de Reporters d’Espoirs, animait cette « controverse » entre Jean-Pierre Nadir, fameux investisseur de l’émission « Qui veut être mon associé ? » sur M6 et par ailleurs fondateur de Fairmoove qui se veut  « le portail de distribution de voyage dédié au tourisme responsable », et Pascal Savary, président d’Altream dont le fond investit notamment dans l’immobilier de loisir à travers le monde (Accor, Mama Shelter, Center Parcs, Pierre & Vacances, Club Med…).

Le tourisme est un secteur économique en plein essor, qui représente une part importante du PIB de nombreux pays, et représentait 10% du PIB mondial en 2020. Entre hausse du niveau de vie mondial et relative accessibilité des moyens de transports, le tourisme comme d’autres secteurs a pris une dimension de masse. Ce changement d’échelle à cependant des impacts environnementaux désastreux (pollutions, émissions de gaz à effet de serre, dégradation des écosystèmes et mise en danger des communautés locales). Le tourisme est cependant synonyme d’évasion, de repos, de découverte, d’un confort nouveau à la portée du plus grand nombre. Le secteur touristique emploie également plus 250 millions de personnes à travers le monde. Dès lors entre tourisme et planète, qui s’adapte ? Le tourisme de masse est-il condamné à disparaitre ? Notre planète peut-elle survivre à notre confort ?

Visionner la conférence (24mn)

https://youtu.be/cWrTzsgtcfs