Skip to main content
Tag

FRSOL

Philippe Starck, invité d’honneur de Reporters d’Espoirs : «Dans 10 ans, le design va disparaître, les produits seront dématérialisés» #FRSOL

By FRSOL, FRSOL2017, SociétéNo Comments

FIGARO DEMAIN – Philippe Starck estime que, demain, l’homme sera bionique et les objets intégrés dans le corps. Le célèbre designer livre ses réflexions sur son métier et l’avenir.

Dans 10 ans, l’homme sera bionique! C’est en tout cas l’une des prévisions de Philippe Starck. «Grâce au passage au bionisme, c’est-à-dire au service directement intégré dans le corps, demain sera moins», imagine le célèbre designer qui pressent un futur sans objet. «Il y a des choses qui vont disparaitre, le design va disparaitre», presume celui qui a récemment conçu un voilier futuriste, un téléphone pour le marché chinois, une bouteille de champagne, des parfums, une bouteille de bière…

En attendant, le concepteur visionnaire estime que le design est conciliable voire indissociable de l’écologie. «Il est presque anormal de parler d’écologie, cela devrait déjà être intégré tout comme le design (…) aujourd’hui on ne remarque plus un objet bien dessiné mais un objet mal dessiné ce qui veut dire qu’on a plus besoin de nommer le design. Avec l’écologie, ça devrait être la même chose».

Celui qui a remis le prix Reporters d’Espoirs, qui récompense les initiatives de ceux qui construisent le monde de demain, estime qu’il «faut faire connaitre toutes les belles entreprises». Aux yeux de Philippe Starck, «il faut passer à l’action». À bon entendeur…

 

Source : Le Figaro, «Dans 10 ans, le design va disparaître, les produits seront dématérialisés»

28/10/2017 : RDV à Trouville pour « Territoires de solutions »

By Agenda, FRSOL, Les articlesOne Comment

Reporters d’Espoirs est ravi de s’associer à la deuxième édition de « Territoires de solutions » organisé par la ville de Trouville-sur-Mer dans la lignée de « La France des solutions », samedi 28 octobre 2017. Témoignages et initiatives seront présentés pour tenter de répondre aux défis de l’emploi, de la solidarité, de l’environnement et du mieux vivre et faire ensemble.  

L’événement se tiendra samedi 28 octobre 2017 après-midi dans la belle ville de Trouville-sur-Mer.
Il est animé par Sylvain Cotigny, Journaliste,  présentateur de la Matinale sur France Bleue.
Avec 2 MARRAINES DE CHOIX : Daphné ROULIER, journaliste à Canal, et Charline VANHOENACKER, humoriste et journaliste à France Inter.
Où ? Hôtel de ville de Trouville-sur-mer
Quand ? De 14h30 à 20h
Comment ? Entrée libre et gratuite (sans inscription)

Au programme

14h45 | Trouville et ses acteurs

JARDIN PARTAGÉ – André SAULNIER – Avancées du 1er jardin partagé à Trouville-sur-Mer.
RUCHES MUNICIPALES – Eric MOREL – Un jeune apiculteur engagé.
Société ALKERN – Claudine LOCHERON – Des coquilles en chemin.
PAYS D’AUGE NATURE ET CONSERVATION – Emmanuel SCHMITT – La biodiversité est leur nature.

15h45 | La transition énergétique éolien et hydrolien

RÉGION NORMANDIE – Hubert DEJEAN DE LA BATIE – Vice-Président de la Région Normandie en charge de l’environnement.
DIRECTION RÉGIONALE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU LOGEMENT (DREAL) – Patrick BERG – Directeur Régional.
NAVAL ÉNERGIES – Hubert PAÏTARD – Responsable institutionnel et référent Normandie.
ÉOLIENNE EN PAYS DE VILAINE – Pierre JOURDAIN – Délégué Général Éolien Citoyen.

16h45 | L’humain, le collectif et la technologie au cœur de la diversité

REPORTERS D’ESPOIRS – Thierry LEGRAND – Co-Fondateur-Administrateur
BISCUITERIE DE L’ABBAYE – Catherine GUILLEMOT – Directrice Développement Durable
WEBAXYS – Emmanuel ASSIÉ – Président Directeur Général
TEAM JOLOKIA – Pierre MEISEL – Directeur-Co-Fondateur

18h00 | PAUSE BIOCOOP

18h00 | Projection du film – Team Jolokia | Des marins pas comme les autres

19h30 | RETOUR SUR L’AVENTURE En présence de membres de l’équipage | Espace dédicace du roman graphique « Marins d’audace ».

20h00 | BUFFET BIO

6/5/2017 Reporters d’Espoirs invité de France Inter samedi 14h

By Agenda, Les articlesNo Comments

Gilles Vanderpooten est samedi 6 mai à 14h invité de Co2 mon amour, « l’émission qui rapproche les hommes en nous rapprochant de la nature », animée par Denis Cheissoux.

Il parlera de La France des solutions et des initiatives constructives rassemblées dans le livre paru aux éditions Arthaud.

Le chef cuisinier Alain Ducasse est également invité de l’émission, à l’occasion de la sortie de son ouvrage « Manger est un acte citoyen ».

> Infos, live et replay sur https://www.franceinter.fr/emissions/co2-mon-amour

Le BILAN de la France des Solutions 2016 | Reporters d’Espoirs

By FRSOL, L'actu de Reporters d'EspoirsNo Comments

Cette année, La France des Solutions s’est déroulée l’après-midi du lundi 10 octobre au Palais d’Iéna. L’heure d’un premier bilan a sonné.

Plus qu’un événement, la France des Solutions s’est avérée être une expérience utile et inspirante réservée à 500 professionnels, entrepreneurs, dirigeants, managers, médias, réseaux et étudiants.

Une après-midi qui appelait à la mobilisation et qui a été ponctué par 4 temps forts : 
– Pitchs sur le réenchantement du travail, de l’emploi et du management ;
– Discussions autour d’un thème > « ruralité en transition, terre d’innovation » ;
– Pitchs et débat « Libertés, humanités, créativités » ;
– La France des Solutions Académie (offrir de la visibilité médiatique à de jeunes acteurs de solutions émergents et en devenir).

Au total, plus d’une vingtaine d’acteurs de solutions en provenance de toute la France ont participé à cette aventure totalement réussie.

La France des solutions 2016 au Conseil ƒconomique, Social, et Environemental.

La France des Solutions 2016 au Conseil Ďconomique, social, et environnemental.

Pour revenir sur la France des Solutions Académie, cette année 4 projets ont été présentés devant une assemblée remplie et un jury impliqué :
– Julie Dautel avec Zephyr Solar ;
– Eliott Lepers avec 90 Jours ;
– Léa Egret et Vincent le Daheron avec Ecosec ;
– Alexandre Valensi avec Sport pour Toit.

Julie Dautel, co-fondatrice de Zephyr Solar -concept de panneaux solaires « volants »- est celle qui a réussi à se démarquer le plus et se voit donc attribuer le Lauréat de l’Académie 2016.

La France des solutions 2016 au Conseil ƒconomique, Social, et Environemental.

Julie Dautel РZephyr Solar | La France des Solutions 2016 au Conseil Ďconomique, social, et environnemental.

Sur nos réseaux sociaux

Sur notre page Facebook, plus de 40 publications ont permis de toucher 115 000 personnes différentes en seulement une semaine !

Sur notre Twitter, l’engouement a été le même avec plus de 700 tweets reçus, 210 mentions et pas moins de 130 retweets.

La Semaine des Solutions

Pour la 2e édition, La Semaine des Solutions s’est tenue du 9 au 16 octobre, avec 30 médias partenaires de Reporters d’Espoirs qui se sont mobilisés pour diffuser des initiatives utiles aux citoyens sous la bannière commune « La France des Solutions« .

Une nouvelle édition prometteuse et inspirante qui n’aurait jamais été possible sans nos partenaires et mécènes. Merci à tous, et rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle France des Solutions !

Nos mécènes & partenaires
planche_partenaires2Nos 40 réseaux partenaires
reseaux-partenairesNos 30 médias partenaires de la Semaine des Solutions
invit_medias2

Le mouvement Les Jours heureux lance un programme citoyen fondé sur la démocratie et l’écologie

By EnvironnementNo Comments

Plus d’une centaine de personnalités ont rejoint le collectif des Jours heureux – Le Pacte fondé dans le but de soumettre un programme aux candidats aux élections présidentielle et législatives.
Recherchant une vision la plus globale possible de la vie publique, le collectif s’appuie sur « la triple exigence de la liberté, de l’écologie et de l’individualisme ouvert ». Ne pas se résoudre à la neurasthénie politique actuelle, telle est la première des motivations du collectif Les Jours heureux, qui a publié (…)

Lire la suite : Le mouvement Les Jours heureux lance un programme citoyen fondé sur la démocratie et l’écologie

Energiculteurs de l’Oust, une innovation collective

By Economie, FRSOLNo Comments

Douze agriculteurs et la Société Bretonne de Galvanisation (SBG) se sont regroupés pour donner naissance à l’unité de méthanisation agricole de La Chapelle-Caro.

Il aura fallu 5 ans d’études, d’interrogations, de longues heures de travail pour que l’unité de méthanisation agricole, de douze agriculteurs et de SBG, sorte de terre.

Après un an de construction, l’ensemble est sur le point d’être mis en service afin d’y recueillir les intrants (lisier de porc, vache et canard, fumier de vaches et de poulets, fientes de poules, tontes de pelouses,…). Des produits qui viennent des douze exploitations agricoles, un système d’auto-approvisionnement. Le site pourra accueillir également des tontes de pelouses de particuliers.

« Une panse de vache géante »

Ces intrants, liquides et solides, vont être mélangés afin d’atteindre la température de 38 °C. « La fermentation de ce mélange va produire du biogaz : du méthane. En fait, c’est comme une panse de vache géante », explique Pierre Daniel, président de la SAS qui a construit l’unité.

Le méthane récupéré alimente un gigantesque moteur qui produit de l’électricité qui sera revendue à EDF. En plus de cette énergie électrique, l’unité de méthanisation va également produire une énergie thermique : de l’eau chaude. Une partie de cette eau servira aux agriculteurs et une autre sera utilisée par SBG pour certains de ses travaux.

Si le biogaz est ainsi valorisé, « le processus de méthanisation va également produire du digestat qui lui aussi va être valorisé. Il sera épandu comme fertilisant sur nos propres cultures. Ça limitera nos achats d’engrais », confie Pierre-Giles Chedaleux, vice-président de la SAS.

2 500 000 € d’investissement

Cette innovation collective offre donc de multiples avantages. « Les objectifs de ce projet sont d’ordre économique, social et environnemental », rappelle Pierre Daniel.

Économique car ces nouveaux énergiculteurs, après plusieurs années, vont avoir un retour sur investissement et ainsi la possibilité de diversifier leurs revenus. « Mais tous les associés sont d’abord des éleveurs qui doivent vivre de leur production. Cette unité de méthanisation est un complément de revenus. »

La naissance du site permet la création d’un emploi. Le fonctionnement des exploitations ne sera donc pas perturbé. Les études prouvent un impact positif sur la réduction de gaz à effet de serre.

Le coût de l’investissement est de 2 500 000 € dont 33 % sont couverts par des subventions du conseil départemental, du conseil régional et de l’Ademe.

Source : Energiculteurs de l’Oust, une innovation collective

Et si on bradait des paniers alimentaires de produits moins beaux au lieu de tout jeter? – Var-Matin

By Economie, FRSOLNo Comments

Dans les magasins primeurs Vert Tendre, on ne jette pas. Les fruits et légumes déclassés sont vendus dans des paniers variés, pas chers, qui partent comme des petits pains.

4,90 € les 5 kilos de légumes ou de fruits haut de gamme. Alléchant! C’est vrai, ils sont moins beaux que ceux des étales, un peu défraîchis, mais tout à fait consommables. Si cette enseigne de primeurs n’avait pas choisi de les brader en paniers variés, ils seraient partis à la poubelle.

Lire la suite sur : Et si on bradait des paniers alimentaires de produits moins beaux au lieu de tout jeter? – Var-Matin