Category

FRSOL

C’EST TOUT UN SYSTEME QU’IL FAUT INVENTER ! – Le 1

By Environnement, FDS2019, FRSOL, Partenaires médiasNo Comments

ENTRETIEN AVEC CHRISTIAN HUYGHE
Agronome. Directeur scientifique agriculture de l’Inra (Institut national de la recherche agronomique), il a supervisé le rapport Usages et alternatives au glyphosate dans l’agriculture française, commandité par le gouvernement et paru à l’automne 2017.

Comment fonctionne le glyphosate ?
Le glyphosate est un désherbant découvert dans les années 1960 et breveté en 1974. Avant de tomber dans le domaine public en 2000, il appartenait à Monsanto, qui le vendait essentiellement sous la marque Roundup. Il a la particularité d’être à la fois systémique – il détruit toute la plante, des feuilles jusqu’aux racines – et total : à l’époque où il a été créé, aucune espèce végétale n’y résistait. Une pulvérisation suffit donc pour qu’un champ entier soit débarrassé des adventices, communément appelées « mauvaises herbes ». Aujourd’hui…

> Lire la suite de l’article : C’EST TOUT UN SYSTEME QU’IL FAUT INVENTER ! – Le 1

LE RÊVE DE MATERIAUX ALTERNATIFS – Le 1

By Environnement, FDS2019, FRSOL, Partenaires médiasNo Comments

Vous découvrirez dans cet article un étrange mélange à base de carapaces de crevettes, des polymères issus de tubercules ou encore des bactéries « usines à plastique ». (Pas de panique, on va tout vous expliquer !) Mais avant de pousser la porte des laboratoires, commençons par une évidence : les alternatives aux plastiques du quotidien se trouvent sous notre nez.

Carton, bois, verre, le plastique m’a tué

Jusqu’au milieu du XXe siècle, verre, bois, métal ou caoutchouc remplissaient une bonne partie des missions aujourd’hui dévolues au plastique. La raison pour laquelle ce dernier a tout englouti tient en un mot : sa praticité. Imaginez par exemple un pique-nique « no plastic ». Les assiettes en carton gondoleront si vous y versez un plat en sauce ; la gourde en inox pèsera plus lourd qu’une bouteille en PET ; les yaourts en verre risqueront de se briser… Quant au panier en osier, il vous encombrera une fois le repas terminé, alors qu’un cabas en plastique aurait pu être plié au fond d’une poche.

Lire la suite de l’article : LE RÊVE DE MATERIAUX ALTERNATIFS – Le 1

« LA CONCURRENCE ENTRE L’HOMME ET L’IA N’A PAS VRAIMENT DE SENS » – Le 1

By FDS2019, FRSOL, Partenaires médias, SociétéNo Comments

ENTRETIEN AVEC CÉDRIC VILLANI
Mathématicien et député. Récipiendaire en 2010 de la médaille Fields, l’ancien président de l’Institut Henri-Poincaré a fait son entrée à l’Assemblée nationale en juin dernier, sous les couleurs de La République en marche. Il est, depuis septembre, chargé par le gouvernement d’une mission sur l’intelligence artificielle et remettra son rapport en mars.

Que recouvre l’idée d’intelligence artificielle (IA) ?
L’intelligence artificielle est une dénomination à la fois floue et évolutive. Si Alan Turing est souvent considéré comme le père de l’IA, le terme n’apparaît qu’en 1956, deux ans après sa mort, avec les programmes de recherche des informaticiens John McCarthy et Marvin Lee Minsky. À l’époque, le projet d’intelligence artificielle était de reproduire, ou d’imiter, en termes algorithmiques, le fonctionnement de la pensée humaine. Avec le temps, ce projet a évolué de façon considérable, et l’enjeu n’a plus été de reproduire l’intelligence humaine – problème d’ailleurs éminemment plus complexe que ce qu’on pouvait imaginer dans les années 1950 –, mais de répondre à des soucis d’usage et d’efficacité. Aujourd’hui…

> Lire la suite de l’article : « LA CONCURRENCE ENTRE L’HOMME ET L’IA N’A PAS VRAIMENT DE SENS » – Le 1

JE PRATIQUE L’ABATTAGE A LA FERME – Le 1

By FDS2019, FRSOL, Partenaires médias, SociétéNo Comments

PAR STÉPHANE DINARD
Éleveur bio de bovins et de cochons en Dordogne, il a fondé en 2015 le collectif « Quand l’abattoir vient à la ferme » avec Jocelyne Porcher, directrice de recherche à l’INRA.

Pour moi, l’élevage industriel est la première des maltraitances. Les animaux ne sont pas faits pour vivre enfermés dans des cages ou des boxes, ni pour manger uniquement de la farine ! Une poule a besoin de gratter le sol, un cochon de le fouiller avec son groin. C’est inscrit en eux. Quant aux vaches, l’herbe est leur alimentation de base.

Ma responsabilité consiste à apporter à mes animaux tout ce dont ils ont besoin. J’élève des bovins de races rustiques. Chacun a son caractère, certains ont des noms… Ils se nourrissent d’herbe, sauf l’hiver, et passent toute l’année dehors, avec un accès libre à l’étable. Je possède également une quarantaine de cochons, élevés en plein air. Je passe du temps avec mes animaux tous les jours, pour vérifier que tout se passe bien.

Le choix que j’ai fait pour l’abattage correspond à ce même souci de bien-être…

> Lire la suite de l’article : JE PRATIQUE L’ABATTAGE A LA FERME – Le 1

« L’UTOPIE, IL FAUT Y CROIRE POUR QU’ELLE ADVIENNE » – Le 1

By FDS2019, FRSOL, Partenaires médias, SociétéNo Comments

ENTRETIEN AVEC RUGTER BERGMAN Historien. À seulement 29 ans, cet auteur néerlandais a rencontré un succès international avec son essai Utopies réalistes (Seuil, 2017), qui plaide entre autres pour l’application d’un revenu universel, la semaine de quinze heures de travail ou l’ouverture des frontières

> Lire la suite de l’article : « L’UTOPIE, IL FAUT Y CROIRE POUR QU’ELLE ADVIENNE » – Le 1

Gastronomique et pas cher, ce bistrot emploie et forme des réfugiés

By FDS2019, FRSOL, Partenaires médias, SociétéNo Comments

La Table du Recho, dans le 16e arrondissement de Paris, propose des assiettes bistronomiques, écologiques, et solidaires: basée au sein d’un tiers-lieu qui héberge 350 réfugiés, la Table les forme aux métiers de la restauration.

En ces premiers frissons d’automne, voilà l’assiette réconfortante dont on rêvait : sur une généreuse tranche de potimarron, entre semoule, noisettes, épinards et cébette rôtie, explose la caresse d’un œuf parfait. On se délecte aussi de quelques moules crémées et pommes de terre grenailles sur un lit de chou rouge confit. Le tout suivi de poires pochées à l’hibiscus et riz au lait. Avec en bonus une addition tout aussi douce : 19 euros l’entrée-plat-dessert

> Lire la suite de l’article : Gastronomique et pas cher, ce bistrot emploie et forme des réfugiés

Contre les discriminations, un plan local et participatif porte ses fruits

By FDS2019, FRSOL, Partenaires médias, SociétéNo Comments

« La Gazette des communes » a choisi de s’associer à la 5e édition de « La France des solutions », du 14 au 20 octobre 2019. Une initiative portée par Reporters d’espoirs. Aujourd’hui : Vaulx-en-Velin qui conduit depuis 2014 un plan contre le racisme, l’antisémitisme et toutes les autres discriminations, inscrit dans le contrat de ville. Dans le cadre de ce plan, les porteurs de projets sont des institutions et des associations nationales ou régionales, mais aussi des petites associations et collectifs. Complétant les partenariats avec les institutions signataires du plan, la ville lance un appel à projets annuel pour soutenir des actions proposées et portées par les habitants.

> Lire la suite de l’article : Contre les discriminations, un plan local et participatif porte ses fruits

L’accueil social universel met en réseau les professionnels afin d’améliorer l’accès aux droits

By FDS2019, FRSOL, Partenaires médias, SociétéNo Comments

« La Gazette des communes » a choisi de s’associer à la 5e édition de « La France des solutions », du 14 au 20 octobre 2019. Une initiative portée par Reporters d’espoirs. Aujourd’hui : initié par le département de la Loire-Atlantique, l’accueil social universel réalisé à Loireauxence.

[Loireauxence (Loire-Atlantique), 7 500 hab.] Ce n’est pas un dispositif mais une démarche ; ce n’est pas un guichet unique mais une mise en réseau. L’accueil social universel mis en œuvre dans la commune nouvelle de Loireauxence depuis janvier prend des contours de plus en plus précis. Objectifs : permettre l’accès aux droits des personnes qui se présentent dans un service, leur donner une orientation pertinente, réduire ainsi le non-recours aux droits.

> Lire la suite de l’article : L’accueil social universel met en réseau les professionnels afin d’améliorer l’accès aux droits

Le programme Europe 1 de l’opération été 2019

By Agenda, FRSOL, L'actu de Reporters d'Espoirs, L'actu des médias, Les articles, Les opérations médias, SociétéNo Comments

Le 13 juillet 12h45-13h

 

  • Frédérique Bedos, fondatrice de l’ONG d’information le Projet Imagine
  • Tanja Wolf directrice générale de la SCOP Ardelaine qui revalorise la filière de la laine dans la vallée ardéchoise

 

Le 20 juillet 12h45-13h

 

  • Paul De Montclos, président de France Terre Textile et de Vosges Terre Textile Un label pour valoriser les savoir-faire et les métiers du textile local et vosgien
  • François Fromaget Co-Fondateur d’AgriLend, la première plateforme de prêt participatif dédiée à la filière agricole

 

 

Le 27 juillet 12h45-13h

 

  • Frederick Mathis, directeur de l’association 3PA (Penser-Parler-Partager-Agir) qui a créé la première École Européenne de la transition écologique
  • Guillaume Le Grand, cofondateur et président de TOWT spécialisée depuis 2011 dans le transport de marchandises à la voile.

 

Le 3 août 12h45-13h

 

  • Dominique Olivier, directeur de la Coopérative Fermes de Figeac et président de l’association Figeacteurs, un Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) créé en 2015 par des entreprises locales pour développer l’attractivité du territoire du territoire de Figeac
  • Irène Sipos, cofondatrice des Bistrots Mémoire association qui promeut le vivre ensemble entre les personnes vivants avec des troubles de la mémoire et leurs aidants

 

 

Le 10 août 12h45-13h

 

  • Frère Benjamin Dewitte fondateur de Cap Cœur une chorale pour enfants de 5 à 15 ans basée à Argenteuil qui promeut le vivre ensemble        
  • Raphaëlle Menajovsky, présidente cofondatrice de Webasso, une association qui accompagne les associations, ONG et humanitaires dans leurs renforcement numérique

 

Le 17 août 12h45-13h

 

  • Céline Aimetti déléguée générale et cofondatrice de Clubhouse qui propose un accompagnement des personnes atteintes de troubles psychiques vers l’insertion sociale et professionnelle
  • Loubliana Petroff cofondatrice Pepins Productions association, dont l’objectif est d’accompagner de manière responsable le processus de végétalisation en ville

 

 

Le 24 août 12h45-13h

 

  • Guillaume Coutey, Maire de Malaunay et Ambassadeur de la COP21 locale (initiative lancée par la Métropole de Rouen)
  • Vincent Desmas, président fondateur de la start-up Atchoum solution de transport « clef en main » qui permet aux collectivités de répondre aux besoins de mobilité dans les territoires ruraux.

#FDS Découvrez les lauréats des TROPHÉES DE LA PAIX ÉCONOMIQUE !

By Agenda, FDS en régions, FRSOL, Les articles, Non classé, SociétéNo Comments

Portés par la Chaire de Grenoble Ecole de Management, les Trophées de la Paix économique tentent de renouveler la relation entreprise-société, en essaimant les initiatives innovantes et en récompensant leurs auteurs. Lors de la soirée de remise des Prix, trois dimensions de la paix économique ont été distinguées : le développement de la personne ; le développement des relations et des styles de management, et le développement et l’épanouissement des parties prenantes.

 

1er Prix – Développement de la personne / Organisation de 1 à 249 salariés

// VILLE DE KINGERSHEIM un laboratoire de la bienveillance 

Kingersheim est une commune de 13 000 habitants de la banlieue de Mulhouse, dans le département du Haut-Rhin en région Grand-Est (Alsace). Son maire, Jo Spiegel, s’est interrogé sur la meilleure façon d’associer les citoyens aux décisions et aux projets communs, porteurs de sens.

 

1er Prix – Développement des relations et des styles de management / Organisation de plus de 5000 salariés

// ENGIE imagine 2030, via l’intelligence collective

Groupe mondial référent dans l’énergie bas carbone, Engie table sur le leadership mondial de la transition zéro carbone, en particulier pour les entreprises et les collectivités territoriales.

 

1er Prix ex-aequo – Développement des relations et des styles de management  / Organisation de 250 à 5000 salariés

// VEOLIA Centre-Est ose un modèle « GLocal »

Présent sur les 5 continents, Veolia conçoit et déploie des solutions durables pour la gestion optimisée de l’eau, des déchets et de l’énergie. Veolia Eau France, la branche dédiée à la gestion de l’eau, est organisée en neuf régions, dont la région Centre-Est qui porte le projet d’une entreprise « GLocale »

 

1er Prix – Développement des parties prenantes / Organisation de 250 à 5000 salariés

// VALS DU DAUPHINÉ impulse le dispositif Liberté

Une communauté de communes – Les Vals du Dauphiné -, l’État -, la sous préfecture de La Tour-du-Pin -, une représentation patronale locale, le GICOB – Groupement Interprofessionnel de coordination, réunissant plus de 300 entreprises de Nord-Isère, et des entreprises locales, se sont fédérés pour porter une dynamique de pacification sur l’ensemble du territoire.

 

Prix spécial du Jury  / Organisation de 1 à 249 salariés

// L’Institut de l’Engagement. Un tremplin vers la formation et l’emploi

Crée en 2012, l’Institut de l’Engagement permet aux jeunes, qui ont révélé leur potentiel dans une période d’engagement citoyen, de se construire un avenir. Sa vocation est de promouvoir l’engagement de ses « lauréats » auprès d’écoles, d’employeurs et d’incubateurs. L’initiative permet ainsi de s’affranchir des barrières académiques, culturelles, sociales et financières. Avec un budget de 3,2 M€ l’association est exclusivement financée par des dons et subventions, dont 85% proviennent du secteur privé.

 

> Plus d’informations

 

Crédit photo : Bruno Moyen