Category

FRSOL

Les Banques Alimentaires, 35 ans de lutte contre le gaspillage alimentaire

By FDS2019, FRSOL, Partenaires médias, SociétéNo Comments

Selon un rapport publié en 2018 par l’Insee et le Ministère de l’Agriculture, 3 900 000 personnes ont eu recours à l’aide alimentaire. Des solutions existent comme les Banques Alimentaires.

En 2018, 10 millions de tonnes d’aliments consommables sont parties à la poubelle. Un chiffre alarmant alors que l’on sait que 4 millions de personnes en recours à l’aide alimentaire. Des associations tentent quotidiennement d’inverser la tendance comme les Banques Alimentaires qui célèbrent cette année leur 35ème anniversaire. Une Fédération nationale qui lutte à la fois contre la précarité et contre le gaspillage alimentaire.

> Ecouter le podcast : Les Banques Alimentaires, 35 ans de lutte contre le gaspillage alimentaire

 

La France des solutions : la base militaire de Metz devient une pépinière d’entreprises – Le Journal du week-end | TF1

By Economie, FDS2019, FRSOL, Partenaires médiasNo Comments

La France des solutions : la base militaire de Metz devient une pépinière d’entreprises Que faire des anciens sites militaires ? Ces dernières années, les réductions budgétaires de l’armée ont confronté les municipalités à cette question. À Metz, par exemple, la fermeture de la base aérienne 128 avait provoqué la suppression de 2 500 emplois. Mais la ville a décidé d’en faire une force.

> Regarder le vidéo : La France des solutions : la base militaire de Metz devient une pépinière d’entreprises – Le Journal du week-end | TF1

[REPORTERS D’ESPOIRS] La solution plutôt que le problème ! | Le Monde des ados

By FDS2019, FRSOL, Partenaires médias, SociétéNo Comments

Du 14 au 20 octobre, Le Monde des ados est partenaire de « La France des solutions » avec Reporters d’Espoirs. Cette démarche est connue sous le nom de “journalisme de solutions”

Je demeure convaincu qu’un journaliste n’est pas un enfant de chœur (…). Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie.” Inspirés par le célèbre reporter Albert Londres (1884-1932), les journalistes ont tendance à ne parler que “des trains qui arrivent en retard” (sous-entendu de ce qui va mal). Ce n’est pas tout à fait faux… Les médias se concentrent sur les “petites phrases” politiques les plus blessantes, les faits divers les plus sordides, les chiffres les plus décourageants…

> Lire la suite de l’article : [REPORTERS D’ESPOIRS] La solution plutôt que le problème ! | Le Monde des ados

Autour de La Rochelle, une librairie mobile pour aller à la rencontre des lecteurs – Sud Ouest.fr

By FDS en régions, FDS2019, FRSOL, Partenaires médias, SociétéNo Comments

Depuis deux ans, la librairie itinérante Le Serpent d’étoiles sillonne l’agglomération rochelaise à la rencontre des lecteurs qu’elle a réussi à fidéliser.

C’est une aventure qu’elle pilote d’une main de maître. À 32 ans, Margaux Seré était bien consciente de l’ampleur de la tâche qui l’attendait lorsqu’elle s’est lancée dans son projet de librairie en itinérance. Une idée mûrement réfléchie depuis son bureau du ministère de la Culture, où elle officiait au sein du département de l’économie du…

Gaspillage : la France, bonne ou mauvaise élève ? – C’est en France

By Environnement, FDS2019, FRSOL, Partenaires médiasNo Comments

Chaque année, dans le monde, 630 millions d’euros de produits neufs invendus sont détruits et un tiers des aliments produits sont jetés sans être consommés. Et en France, qu’en est-il ? Les déchets du bâtiment et de la construction représentent 70 % de la totalité des déchets produits en France chaque année. Pour le secteur, il y a donc urgence à recycler et à valoriser les déchets.

> Regarder la vidéo : Gaspillage : la France, bonne ou mauvaise élève ? – C’est en France

La France des Solutions : consommer autrement avec HOP

By Environnement, FDS2019, FRSOL, Partenaires médiasNo Comments

Halte à l’obsolescence programmée

En moyenne, chaque année un français produit 22 kg de déchets électriques et électroniques. La principale cause ? L’obsolescence programmée. Ce terme désigne l’ensemble des techniques qui visent à réduire délibérément la durée de vie d’un produit. Et depuis 2015, la justice française reconnaît cette technique de surconsommation comme délictuelle. Ainsi, l’article L213-4-1 du Code de la consommation prévoit une peine de 2 ans d’emprisonnement et 300 000 € d’amende. C’est pour lutter contre ce fléau qu’est…

> Regarder la vidéo : La France des Solutions : consommer autrement avec HOP