Category

L’actu de Reporters d’Espoirs

La Fête à D.D (Développement Durable)

By L'actu de Reporters d'EspoirsNo Comments

Venez fêter les 19 ans de M. Développement Durable, et vous pourrez profiter :
Des stands : création à partir de papiers recyclés, beauté au naturel, réflexologie, alimentation, stylisme, jeux, recyclage des déchets… et bien d’autres !
Mais aussi des temps forts : défilé de mode éthique, concert de Gijom Armide, débats…
Et des expositions !
Le lieu : Espaces Jeunes Henri Barbusse, rue Rol-Tanguy à Grigny (RER D).
En face du Centre Culturel Sidney Bechet et à coté de la Maison de la Petite Enfance.

Les Assises internationales du mécénat d’entreprise

By L'actu de Reporters d'EspoirsOne Comment

Les Assises internationales du mécénat d’entreprise se dérouleront les 9 et 10 mai prochains à Marseille. 500 acteurs du mécénat assisteront à 7 tables rondes et 3 ateliers réunissant experts et praticiens du mécénat, grands patrons, ONG, communicants, pouvoirs publics, intellectuels, personnalités du monde de la culture et journalistes.

Reporters d’Espoirs est partenaire de cet évènement, et son directeur général Jean-Marc Bordes animera une table ronde le 10 mai sur le thème : « Mécénat et communication : la preuve par l’action ».

Au programme
Au sortir de la crise qui a bouleversé les pratiques du mécénat, ces Assises proposeront aux entreprises, aux ONG et à tous les acteurs du mécénat de débattre des perspectives et des enjeux du mécénat au cours de colloques et d’ateliers. Perspectives du mécénat culturel, le mécénat comme moteur de dynamisme local, enjeux du mécénat à l’international seront quelques uns des thèmes abordés lors de ces Assises. (Programme détaillé et liste des intervenants ci-joint).

Les patrons s’engagent en faveur du mécénat d’entreprise
Admical rendra publique la Charte du mécénat d’entreprise ainsi que la liste des premiers patrons et organismes signataires. Ce document réalisé par Admical et ses Adhérents aura pour but de promouvoir le mécénat d’entreprise et de permettre à tous les acteurs du mécénat de s’engager à respecter ses bonnes pratiques.

Oscars du mécénat
La 27e cérémonie des Oscars Admical du mécénat d’entreprise marquera un temps fort des Assises en distinguant des entreprises mécènes pour l’exemplarité de leurs actions en faveur de l’intérêt général.

Plus d’informations et inscriptions sur www.admical.org

ADMICAL est une association créée en 1979 pour développer en France la pratique du mécénat d’entreprise. Reconnue d’utilité publique en 1992, elle est aujourd’hui le carrefour d’échanges, de réflexion et de formation des acteurs du mécénat. Admical rassemble 180 Adhérents, entreprises et bénéficiaires.

Le 4ème Forum annuel Convergences 2015

By L'actu de Reporters d'EspoirsOne Comment

Convergences 2015 est un forum de réflexion destiné à établir de nouvelles convergences entre acteurs privés, publics et solidaires. Son but est de relancer la lutte contre la pauvreté et de contribuer à un développement durable, comme l’avaient fixé en l’an 2000 les huit Objectifs du Millénaire pour le Développement.

« Au cours de la décennie qui s’est écoulée depuis que ces objectifs ont été proposés, nous en avons appris énormément sur ce qui marche et sur les domaines sur lesquels nous devons nous concentrer. Il est démontré que ces objectifs sont réalisables, même dans les pays les plus pauvres, lorsque de bonnes politiques et de bons projets bénéficient de ressources adéquates. »
M. Ban Ki-moon, Secrétaire Général des Nations Unies

Les 3, 4, 5 mai 2011 se tiendra à l’Hôtel de ville de Paris le 4ème Forum annuel Convergences 2015.
Plus de 40 tables rondes, en présence notamment de Claude Alphandéry, Jean-Marc Borello, Susan George, Martin Hirsch, Erik Izraelewicz, Michel Pébereau, Henri de Raincourt, Hernando de Soto, Muhammad Yunus…

Convergences 2015 a pour but de promouvoir une économie tournée vers un plus grand impact social et de permettre l’articulation des multiples parties prenantes engagées dans cette voie. Ainsi, cette initiative vise la création de synergies entre les différents acteurs économiques, solidaires et publics pour la réduction de la pauvreté. En jetant des passerelles entre ces différents acteurs, Convergences 2015 formule un projet de rassemblement d’envergure donnant lieu à des débats d’idées, des propositions d’alternatives et des plans d’action innovants.
Lancé en 2008, Convergences 2015 s’est d’abord concentré sur la microfinance comme levier de lutte contre la pauvreté.

Convergences 2015 a aujourd’hui élargi ses thèmes de réflexion et d’action, renforçant ainsi les possibilités de collaboration entre les acteurs mobilisés. Convergences 2015 a identifié les thèmes de la microfinance, de l’entrepreneuriat social, de l’économie sociale, du social business et du commerce équitable comme des objets d’études prioritaires pour dégager ces convergences.

Opérant sous la forme de groupes de travail d’experts durant l’année afin d’élaborer des réflexions de fond sur les problématiques visées, Convergences 2015 donne lieu, au printemps, à un forum international d’échanges et de discussions entre professionnels des secteurs visés ouvert au public. Ce forum est également l’occasion de présenter et diffuser les études et idées produites pendant l’année par les groupes de travail.

Convergences 2015 présente ainsi l’opportunité de rapprocher les différents acteurs afin de définir et mettre en œuvre des projets innovants et porteurs.

Aujourd’hui, à l’approche de l’échéance de 2015 et dix ans après l’établissement des OMD, les retards pris et les multiples défis actuels rendent d’autant plus cruciaux la démarche et les objectifs de Convergences 2015

A un moment où le système économique mondial montre des signes de dérèglements, alors que l’on assiste à une augmentation préoccupante de la pauvreté et de l’exclusion au Sud comme au Nord, la mobilisation autour des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) des Nations-Unies devient encore plus prioritaire.

Pour en savoir plus et s’inscrire

Crédit Photo : P.NK1/fokus21

La crise économique : quelles pistes pour en sortir ?

By L'actu de Reporters d'EspoirsNo Comments

La Fnac, en partenariat avec Le Monde, organise le 11 avril prochain un débat La crise économique : quelles pistes pour en sortir ? avec Claude Alphandéry, ancien résistant et porte-flambeau de l’Économie sociale et solidaire. Il a publié Une si vive résistance, aux éditions Rue de l’échiquier.

Le débat donnera également la parole à Martial You, auteur de Christine Lagarde. « Serre les dents et souris » (Alphée), et à Jean-Marc Sylvestre, qui a publié récemment On nous ment ! Vérités et légendes sur la crise (Fayard).

Ce cycle de conférences organisé par la Fnac et Le Monde a pour objectif de décortiquer l’actualité et décoder les grands sujets de société. Femmes citoyennes, 30 ans de l’abolition de la peine de mort et sortie de la crise économique : quelles sont les préoccupations et les interrogations d’aujourd’hui? De nombreux débats, en présence de spécialistes, sont proposés sur ces thèmes dans les magasins Fnac à travers toute la France. Des clés pour comprendre le passé, appréhender le présent et envisager l’avenir.

En savoir plus…

 

Crédit Photo : P.NK1/fokus21

Journée pour l’entrepreneuriat des femmes noires

By L'actu de Reporters d'EspoirsOne Comment

Certaines femmes africaines, comme beaucoup d’autres venant d’ailleurs, pensent à s’engager dans des entreprises dans lesquelles elles seraient les premiers acteurs, les initiatrices de leurs projets – qu’il s’agisse de sociétés, d’associations ou autres…
Ces femmes installées en Europe doivent s’adapter à ce monde, en prenant le soin d’unir leur savoir-faire aux traditions de leur terre d’origine.

A travers leurs expériences et engagements dans des domaines aussi variés que l’art, l’entrepreneuriat, l’associatif, le cosmétique, la mode, la littérature… ces femmes sont des acteurs importants au développement de notre société. Grâce à la richesse de leur diversité, chacune à sa manière, contribue non seulement à améliorer la vie économique et sociale, mais s’inscrit également comme le symbole de la femme active, entreprenante, épatante.

Conscientes de la beauté culturelle africaine, l’entrepreneure africaine doit aussi tendre à sauvegarder cette culture, à la transmettre et à la promouvoir. C’est dans cette perspective que l’AFAP (l’Association des femmes africaines au Pluriel) a décidé d’organiser une journée de débats consacrée à la femme noire entrepreneure; dans le but de réunir, échanger et encourager les initiatives socio-économiques des femmes africaines.

samedi 9 Avril 2011 de 11h à 19h
au Musée Dapper,
35bis rue Paul Valéry 75116 PARIS.

Pour en savoir plus et s’inscrire

L'eau : une ressource, un défi

By L'actu de Reporters d'EspoirsNo Comments

Tourner un robinet. Ce geste du quotidien, d’une simplicité déconcertante, illustrerait à lui seul le rapport à l’eau de nos sociétés occidentales. Pourtant la réalité apparaît beaucoup plus alambiquée. Dilapidée, polluée, marchandée et gaspillée, ou à l’inverse évanouie, notre ressource vitale est en péril. Emmanuel Poilane, Directeur de France Libertés, Jean-Fabrice Mathieu, représentant de 1001 Fontaines Pour Demain, et Frédéric Naulet, Chargé de projets au Gret, ont offert leurs lumières à ce défi de demain. Suite à la projection de l’épisode 12 de la série documentaire « Artisans du changement II » consacré à l’eau, Sylvain Braun, le réalisateur de ces portraits d’acteurs du changement, a animé un débat placé sous le signe de la prise de conscience et de l’innovation. Car si l’eau semble omniprésente, elle reste pourtant une grande inconnue.

Difficile d’imaginer manquer de cette ressource vitale ! Pourtant, aussi rare qu’un métal précieux dans certaines régions du monde, l’eau fait défaut à 1,2 milliards d’individus. Les enfants sont les premiers laissés pour compte : 400 millions, soit un cinquième des enfants dans le monde, ne disposent pas du minimum vital en eau potable. L’eau manque et pire encore, elle tue. Les maladies hydriques sont la première cause de mortalité au monde : plus de 8 millions de personnes meurent chaque année de maladies liées à sa consommation impropre, par manque d’éducation, d’accès et d’infrastructures d’assainissement. Devient-elle un luxe réservé aux seuls pays riches ? Un caprice certainement, une injustice évidemment. Les pays du Nord exercent une pression sans précédant sur elle, à cause d’une agriculture et d’une industrie conquérantes, d’un tourisme massif, d’une démographie et d’une urbanisation qui enflent, et de changements climatiques indomptables. La source se tarit, alors qu’en certains endroits elle n’est jamais apparue…

L’eau, une fatalité au Nord, comme au Sud ? Le documentaire de Sylvain Braun prouve qu’il est possible de dévier la trajectoire de son cours. A l’image du Péruvien Juan Carlos Calizaya Luna. Son invention ? Un système de toilettes écologiques. Parallèlement, il a permis l’établissement d’une chaîne de compétences au niveau local, la création de nouveaux emplois et la formation de maîtres d’œuvre au niveau local. Quant au français Thierry Jacquet, il fait de la nature sa meilleure alliée, une collaboratrice aux capacités régénérantes inépuisables. Ainsi, il pallie le coût du traitement des eaux usées grâce à sa société Phytorestore qui transforme les eaux usées en eau potable, dépollue l’air et change les boues d’épuration en compost, par le biais de jardins filtrants économiques, écologiques et esthétiques. Chaque jardin filtrant se compose de différents végétaux adaptés aux types de pollution. La Chine lui a fait les yeux doux en l’invitant à créer un quartier écologique dans la ville de Wuhan. Il espère devenir prophète en son pays et appliquer son invention aux pays en abondance hydrique. Enfin, Lo Chay a rendu l’eau potable accessible aux populations cambodgiennes, grâce à l’utilisation de lampes UV-C destructrices de bactéries. Il a également apporté la formation d’opérateurs dans chaque village et les outils nécessaires à l’établissement de centres de production et de distribution d’eau potable.

Jean-Fabrice Mathieu rappelle que le succès des solutions innovantes repose sur le business social, vecteur de responsabilisation et de motivation des populations, et par là-même garant de pérennité. Un cadre économique bien pensé et une accessibilité de l’eau aux points d’usage, garantissent également la réussite de tels projets. Le recyclage aussi se pratique beaucoup, comme l’explique Frédéric Naulet : « notre intervention est pragmatique. Nous travaillons le plus souvent au renfort des compétences locales, au niveau des opérateurs, des services d’eau, des pouvoirs publics et des consommateurs ». Une innovation surtout économique, financière et évidemment sociale.

Quant aux pouvoirs publics, ils semblent se noyer dans un verre d’eau. Pourtant Emmanuel Poilane rappelle la nécessité de faire émerger un champ politique en s’appuyant sur l’exemple français: « En France, l’eau est transformée en marchandise. Tout est fait pour qu’elle soit le plus cher possible et qu’elle rapporte le plus possible. La France, comme le Chili, privatisent ce qui devrait-être un bien public ». Un service public qui, selon lui, garantirait une bonne gouvernance sur le long terme de ce droit pour tous que représente cette ressource, et qui s’appliquerait au-delà de nos frontières grâce à une aide au développement. Pour Jean-Fabrice Mathieu, la situation française reste « excellente » : « l’eau en elle-même ne coûte que 3 euros par personne. Toutefois, notre pays mérite une politique sociale de l’eau en baissant le coût de l’accès et de l’assainissement pour les plus démunis ».

Combien connaissent le prix de l’eau ? Combien réalisent que certains Africains sont contraints à la marche pour accéder à un point d’eau ? De l’avis général, nos pays occidentaux ne doivent en aucun cas faire l’économie d’une prise de conscience de la valeur de l’eau. Elle ne se résume décidemment pas à tourner un robinet.

En savoir plus sur les AMPS

Connaître les prochains AMPS

 

Débats et propositions sur la "finance écologique"

By L'actu de Reporters d'EspoirsNo Comments

LaRevueDurable, Les Amis de la Terre et le député Yves Cochet organisent une après-midi d’informations, de discussions et de propositions sur la finance et l’écologie.

L’investissement irrigue aujourd’hui massivement la construction d’infrastructures et de pratiques hautement consommatrices de ressources non renouvelables et émettrices de gaz à effet de serre. La croissance verte ne change la donne que de manière marginale. Des initiatives citoyennes tentent de reprendre une partie du pouvoir sur l’investissement pour le canaliser vers des projets durables, mais elles se heurtent à des lacunes institutionnelles et à un défaut de soutien au plus haut niveau.

Cette après-midi de débat a pour but de mettre en avant une série d’initiatives citoyennes sur les territoires et de voir ce qui bloque leur diffusion plus large. Elle a également pour ambition d’esquisser et de mettre en avant les voies d’une réforme de la finance internationale pour freiner les dérives qui affectent la planète en matière d’investissement et réorienter la finance vers des projets durables.

Avec la participation d’Yves Cochet (Europe Ecologie – Les Verts), Yann Louvel (BankTrack et Les Amis de la Terre), Thomas Coutrot (Attac), Pascal Canfin (Europe Ecologie – Les Verts) et des représentants de la société financière La Nef et des associations Miramap, Terre de liens et Energie partagée.

Lire le programme complet

Vendredi 15 avril 2011, de 14h à 18h, salle Victor Hugo, Immeuble Jacques Chaban Delmas, 101 rue de l’Université, Paris 7e.

L’entrée est libre et gratuite mais une inscription est obligatoire auprès de :
sylvia.generoso@larevuedurable.com

Green Drinks Paris, le rendez-vous mensuel des eco-acteurs

By L'actu de Reporters d'EspoirsNo Comments

Green Drinks Paris rassemble depuis 4 ans des citoyens franciliens animés par la volonté de participer à l’amélioration des conditions sociales, économiques et environnementales à travers des actions concrètes locales.

Consultants, associations, ONGs, chargés de mission développement durable, collectivités locales, entrepreneurs sociaux, entreprises, journalistes, personnes en transition professionnelle, jardineurs urbains, acteurs de la résilience énergétique du territoire, initiateurs de dynamiques liées au mouvement des villes en transition… par-delà la diversité des horizons socio-professionnels l’élément fédérateur de la commmunauté Green Drink est l’envie d’agir.

A chaque évènement, chaque personne s’inscrit et indique ses motivations, ce qu’elle peut apporter, ce qu’elle recherche.

Ce lundi 4 avril, le rendez-vous est fixé à partir de 19h00 au BISTROT DES COLONNES,
4 bis rue du Quatre Septembre
75002 Paris Métro : Bourse

La présentation des invité est suivie d’un débat de 20h30 à 21h15.
Thématique du jour : MakeSense, avec la communauté des sensemakers qui oeuvrent bénévolement en faveur des entrepreneurs sociaux.

Pour en savoir plus…

La Semaine du développement durable

By L'actu de Reporters d'EspoirsNo Comments

Chaque année, le ministère du Développement durable invite les entreprises, les associations, les services publics, les collectivités et les établissements scolaires à promouvoir, du 1er au 7 avril, les principes du développement durable.

L’objectif de cette opération est de sensibiliser les Français aux enjeux du développement durable et inciter chacun à adopter des comportements plus responsables. En 2010, près de 3 700 participants ont répondu à l’appel à projets. Alors en 2011, un seul mot d’ordre : « Passez au durable, ça marche ! » Les changements de comportements mis en œuvre par tous et dans tous les domaines seront mis à l’honneur.

Si vous êtes une collectivité, une entreprise, une association, un service public ou un établissement scolaire, participez ! Pour en savoir plus, cliquez ici.

Si vous êtes un particulier, consultez le programme des événements qui auront lieu près de chez vous.

Projection-débat du film « Indices » de Vincent Glenn

By L'actu de Reporters d'EspoirsNo Comments

Des projections-débats du film de Vincent Glenn « Indices » (consacré aux indicateurs de richesse) sont organisées dans toute la France en partenariat avec Alternatives Economiques.

Nous avons le plaisir de vous informer qu’une projection aura lieu lundi 4 avril à 18h50 au cinéma Espace Saint-Michel, suivie d’un débat à 20h15 en présence de Philippe Frémeaux, directeur de la publication Alternatives Economiques, et du réalisateur, Vincent Glenn.

informations pratiques :
cinéma Espace Saint-Michel
7 place Saint-Michel – 75005 Paris (métro Saint-Michel) – tél : 01 44 07 20 49
horaire de la séance : 19h / horaire du débat : 20h30

Lire la critique du film parue dans Alternatives Economiques

Nous vous rappelons à cette occasion qu’Alternatives Economiques a publié un hors-série poche sur ce même sujet : « La Richesse autrement »